Interview : Un DevOps chez Maltem Insight Performance

Catégories : Interview, News

Le métier de DevOps devient rapidement incontournable pour les éditeurs de logiciel tels que Maltem Insight Performance. Les missions de ce dernier ont un objectif commun : optimiser humainement et techniquement les phases d’évolution des plateformes.

Mais en quoi consiste concrètement le métier de DevOps ? Interview de Robin Lucbernet, DevOps sur la Solution MIP chez Maltem Insight Performance.

Robin, quel est l’intérêt d’avoir un DevOps pour le développement d’un logiciel ?

“Le DevOps peut être assimilé à un médiateur qui opère entre développeurs et infrastructure. Je n’interviens pas à proprement parler sur les fonctionnalités de l’application, mais sur les processus visant à faire gagner du temps aux deux équipes. Au final, je suis un développeur qui écrit non pas pour le produit, mais pour les dévs et l’infra !

  • Ma mission : automatiser au maximum le processus de validation de la Solution MIP avant intégration.
  • Mon objectif : aider les développeurs à gagner du temps, limiter leur frustration, et accélérer les intégrations de nouvelles fonctionnalités pour le client final.
  • L’outil : un tunnel d’intégration continue (CI), composé de multiples tests pour éprouver la solidité des nouvelles fonctionnalités, et limiter les risques de bugs lors du déploiement…

Au centre de ce processus, on retrouve la méthodologie Agile qui me tient particulièrement à cœur. En priorisant les demandes clients, leurs besoins, le marché, et en assurant une bonne coordination entre les équipes de développement et d’infrastructure, le DevOps participe en continu à l’amélioration du produit.

C’est cet équilibre entre l’humain et la technique qui me plait le plus : optimiser la communication et automatiser les tâches pour atteindre des objectifs communs plus facilement.”

Comment décidez-vous de développer telle ou telle fonctionnalité ?

“Les priorités sont données par le Directeur Produit (Product Owner) via la roadmap, grâce à un savant mélange entre les demandes clients, le marché, et les besoins internes en MCO  (maintien en conditions opérationnelles). Avec l’infra et les devs, nous sommes là pour fournir un support technique et identifier les meilleurs choix.

Pour la Solution MIP, l’enjeu est d’autant plus intéressant : notre mot à dire sur l’implémentation technique est lié à la compréhension du code avec ses milliers de lignes qui ont parfois plus de 10 ans. Telle ou telle feature ? La décision que je dois prendre est surtout liée à : Comment faire la transition avec l’ère d’aujourd’hui ?”

La Solution MIP étant donc en place depuis plus de 10ans, comment faites-vous pour vous adapter aux évolutions et nouvelles demandes ?

“Après de nombreux échanges, le parti pris a été de ne pas faire de “Big Bang” : l’idée de créer un bouton ON/OFF sur toute une partie du logiciel n’était pas envisageable car il faut penser à la continuité de service et aux habitudes de nos clients historiques.

Le souhait est de ne pas faire du développement à l’aveugle sur un autre logiciel, d’où la méthode agile. La construction continue de la Solution MIP repose maintenant sur un tunnel en 2 étapes :

  • Le build : la solution est compilée et lancée, et des tests sont effectués pour s’assurer du bon fonctionnement de l’application avec ses nouvelles fonctionnalités.
  • Le post-build : la solution est mise en paquet via Docker, une plateforme logicielle spécialisée facilitant le déploiement auprès des clients.

Avec un historique de code conséquent, nous tentons de remodeler le tout en suivant la roadmap. L’agilité est au final un vrai atout opérationnel pour nos équipes, qui y trouvent à la fois un cadre et de la souplesse. D’un côté l’obligation de tester son code, et de l’autre l’automatisation des processus. Nous restons donc dans des délais raisonnables pour la sortie de nouvelles fonctionnalités innovantes, comme par exemple le déploiement de l’API !”

A quelle fréquence lancez-vous les nouvelles versions ?

“Avec cette méthode de tests du code, les résultats sont simples à lire : voyant vert tout est bon, voyant rouge on corrige ! Le gain en réactivité étant total, nos développeurs ne perdent plus de temps, et je maximise ainsi la qualité de la mise à niveau pour les nouvelles versions.

Ces releases sont calées sur des sprints, anciennement tous les 6 mois, et désormais réduits à un délai de 2 semaines. L’aboutissement de cette intégration continue nous permet même de lancer une nouvelle version entre le délai des deux semaines, pour par exemple une demande très urgente d’un client.”

Au final, en tant que DevOps quels sont tes objectifs pour Maltem Insight Performance ?

“Sortir dans les temps des fonctionnalités adaptées au marché et aux demandes de clients, s’assurer que la Solution MIP soit pérenne pour une collaboration optimale, et propose une navigation finale fluide, intuitive, et… sans bug ! ;)”