Comment minimiser les incidents et fédérer les équipes IT ?

Catégories : APM, News, NPM

La place de la DSI a énormément évolué. Ce pôle, sous les projecteurs depuis l’impulsion de la transition digitale, doit jongler entre négociations auprès des fournisseurs, et satisfaction des utilisateursCe qui reste tout de même primordial, c’est la minimisation des risques d’incidents qui ont un impact direct sur le Business, le tout en ralliant les équipes IT.

Un “léger incident” qui pèse

Problème réseau ou applicatif, un incident IT reste plus ou moins pesant sur l’activité d’une entité. D’une part sur les utilisateurs internes qui connaissent une baisse de productivité pouvant aller jusqu’à un arrêt temporaire de leurs tâches, d’autre part sur les clients finaux : des pertes de chiffre d’affaires sur les commerces en lignes causées par des baisses de performance réseau ou applicative.

Souvenons-nous du géant Amazon victime d’une interruption de service sur sa home page. Un arrêt net des achats sur une durée de 40 minutes avait amené à 5 millions de dollars de pertes, soit la modique somme de 125 000 dollars la minute.

Comment prévenir les incidents IT ?

D’après une enquête élaborée pour le compte d’Avaya, 77% des entreprises déplorant des incidents liés au réseau ont subi en un an des pertes de 68 438 euros.

Bien évidemment, ce montant ne reflète pas la réalité de toutes les entités. Il permet cependant de rappeler la portée que peut avoir une simple panne informatique, et l’intérêt d’évaluer cette dernière pour le compte de son organisation.

Les outils de monitoring de performance IT détectent les erreurs et alertent les gestionnaires, tout en gardant un historique des données collectées. Sur le moyen et long terme, cette data permet de s’assurer de la capacité des différentes ressources.

Extraire les tendances, acquérir une vision globale du SI, et anticiper les pics de demandes sont les clés d’un management IT renforcé.

Un outil unique pour fédérer les équipes IT

À la suite d’une migration Cloud, de la mise en place d’un nouvel outil, ou d’un incident IT classique, les utilisateurs finaux sont en demande d’explications claires et précises de ce qu’il s’est passé. C’est à ce moment là qu’il est difficile de leur fournir des informations de premier niveau car il faut compiler les données des diverses équipes IT, issues d’outils isolés.

Monitoring applicatif et réseau réunis, l’adoption d’un dispositif de surveillance unifié en service managé dissipe les silos intra-DSI :

  • Un accompagnement à l’amorce du projet avec une stratégie de mesure co-définie
  • Des tableaux de bord conformes à l’utilisation de vos équipes en adéquation avec votre gouvernance
  • Des screenshots et vidéos replay pour fluidifier la compréhension des incidents et apporter des preuves
  • Une plate-forme unique pour tous les intervenants IT

 

Que vous soyez dans une approche « bottom-up » ou «top-down », les outils proposés par notre solution de monitoring réconcilient l’approche technique et l’approche ressenti utilisateur. Agissant en totale complémentarité, ces visions combinées font progresser votre DSI.