42. Notre stagiaire, Guillaume Torresani, se dévoile…

Blog

42. Notre stagiaire, Guillaume Torresani, se dévoile…

Catégories : Interview, News

Guillaume Torresani – Développement chez Maltem Insight Performance
Guillaume Torresani – Développement chez Maltem Insight Performance

Rencontre avec Guillaume, développeur en plein apprentissage, chez Maltem Insight Performance (“MIP”) pour un stage de 6 mois. Guillaume nous vient de 42, une école atypique et innovante dans le paysage français. Privée et gratuite, ouverte à tous, sa pédagogie communautaire est orientée projets collaboratifs et réalisation.

Chez “MIP”, la mission de Guillaume est de faire évoluer les équipements de tests de performances des systèmes d’information des clients grands comptes. Il initie également un projet de tests fonctionnels du moteur de mesures sur des équipements virtuels.

D’où viens-tu Guillaume ?

Je viens d’Aubagne (PACA). J’ai la double casquette technique et commerciale. J’ai aussi

bien vendu des services télécom que de l’anisette. Plus sérieusement, j’ai toujours été motivé pour créer des outils qui simplifient la vie, d’autant plus lorsque cela peut devenir lucratif ! C’est pour cela que j’étudie le développement.

 

Si tu étais une Appli ?

Waze. On s’en sert tout le temps, partout. Jusqu’au point où on ne peut plus s’en passer. Et les infos récoltées valent de l’or !

 

Si tu étais un personnage de comics ?

Un super héro. Quelqu’un d’exceptionnel que l’on ne voit pas dans la vraie vie. Un magicien qui automatise les choses pas drôles pour faciliter la vie des hommes. Comme tout bon développeur, je suis feignant, le but c’est que l’ordinateur fasse tout à notre place.

 

Un mentor avec qui tu rêverais de partager un verre ?

Monsieur Google. C’est lui qui m’a apporté le plus de réponses dans la vie.

 

Pro Google ?

Non, je l’admire ce Monsieur. Cependant la question du monopole se pose à l’orée d’une VIème République Google… En attendant, je suis bien content d’utiliser ses services.

 

Si tu étais un gadget ?

Un couteau suisse évidemment. Un outil pour survivre avec lequel tu peux construire une vie entière.

 

La qualité dont tu es le moins fier ?

J’ai tendance à m’emporter. Ça peut en froisser certains, mais ça fait avancer.

 

Pourquoi avoir choisi l’école 42 ?

C’est la réponse à la vie, pour ceux qui ont pu lire ‘’Le Guide du voyageur galactique’’. Développer, c’est ma façon d’apporter la pierre à l’édifice. 42, c’est une école dans laquelle on nous forme à apprendre seul. Face à un problème, on se concentre sur la manière de le résoudre. Une fois que l’on a compris le fonctionnement d’un langage, on va être capable de le reproduire avec d’autres langages. Du coup, on se retrouve dans le monde de l’entreprise “prêts à agir”. La particularité de 42, c’est qu’il n’y a pas de sélection à l’entrée. Un BAC suffit. Du coup, on se retrouve avec des profils très différents. Peu importe d’où on vient, si l’on est motivé et que l’on travaille, on réussit.

 

Tes impressions chez “MIP” ?

Un ami m’a coopté chez Maltem Insight Performance. J’y ai vu l’opportunité de découvrir le monde du contrôle de performances IT. Des échanges intéressants avec l’équipe en place, une certaine liberté, indispensable à toute créativité. Et un bon jeu de fléchettes !

 

Qu’est-ce que l’on peut te souhaiter pour la suite ?

L’amour, la paix, et un peu de quoi vivre !