Factualiser les problèmes applicatifs latents

Factualiser les problèmes applicatifs latents

“Soyez serein et anticipez les dysfonctionnements dormants”



Pour être améliorés, les problèmes dormants doivent être répertoriés. Il est rare qu’un dysfonctionnement critique n’ait pas pu être pressenti ou détecté en amont. Le « si j’avais su » ne doit pas exister. Comme le préconisent les bonnes pratiques ITIL, il est requis de mettre en place des solutions préventives permettant d’éradiquer la cause des problèmes potentiels, et aussi de :

  • Valider que l’ensemble des prérequis applicatifs continuent d’être respectés (APM – Application Performance Management)
  • Suivre ou détecter une montée en charge
  • Uniformiser les temps de réponse réels utilisateurs
  • Concrétiser des délais d’utilisateurs finaux acceptables et les surveiller
  • Détecter les usages d’applications « shadow »